logo pc assistance 88 depannage maintenance informatique vosges golbey Logo artisan 100 % conseils
logo pc assistance 88 depannage maintenance informatique vosges golbey Logo artisan 100 % conseils

Windows 10 1809 : un nouveau bug avec les fichiers lors de l’extraction d’archives ZIP

Un problème a été découvert avec la gestion des fichiers dans Windows 10 lorsque les utilisateurs tentent d’extraire des fichiers d’une archive au format .zip

 

Cela fait maintenant trois semaines que la mise à jour d’octobre de Microsoft pour son système Windows 10 a été proposée une première fois au public avant d’être retirée. L’éditeur a déjà proposé des correctifs mais n’en a pas fini avec les bugs, un nouveau vient d’être découvert.

Un utilisateur ayant installé Windows 10 1809 et ses nouveautés avant son retrait a découvert un problème lors de l’extraction de fichiers provenant d’une archive .ZIP. Après avoir soumis le bug sur le hub de commentaires il l’a partagé sur le forum Reddit. Si l’extraction d’une archive fonctionne bien, le souci vient de l’avertissement censé être affiché lorsqu’un fichier du même nom est déjà présent à l’emplacement de destination.

 

Un clic-droit sur une archive permet de lancer l’extraction de fichier via l’entrée « Extraire tout », l’utilisateur est ensuite invité à choisir un emplacement sur son ordinateur. Si un fichier de l’archive possède le même nom qu’un fichier présent dans le dossier de destination Windows 10 arrête habituellement la procédure pour demander à l’utilisateur s’il doit remplacer le fichier en « l’écrasant » ou s’il conserve le fichier d’origine.

Dans Windows 10 1809 cet avertissement ne s’affiche plus. Par défaut et d’après les tests réalisés sur une machine Windows 10 1809, les fichiers ne sont pas écrasés mais conservés. Windows 10 ne copie pas les fichiers et conserve celui d’origine, mais n’avertit pas l’utilisateur comme il devrait le faire. Pour éviter ce problème les utilisateurs peuvent se tourner vers une application tierce comme 7zip.

Microsoft en s’est pas encore prononcé sur ce nouveau bug qui devrait donner lieu à un nouveau correctif alors que la mise à jour d’octobre n’est pour l’instant diffusée que sur les canaux de test. Le bug qui avait conduit à la suspension de la diffusion de la mise à jour d’octobre et qui causait la suppression de fichiers personnels a déjà été réglé, d’autres correctifs sont toujours en cours de test depuis la semaine dernière.

Source: www.cnetfrance.fr

Article rédigé par: Guillaume Bonvoisin

 

Microsoft – Windows 10 – Annonce officielle.

9 OCTOBRE 2018 À 14H00

Version mise à jour de Windows 10 Octobre 2018 mise à jour disponible pour Windows Insiders

Par  / Directeur de la gestion des programmes, de l’entretien et de la livraison de Windows

La semaine dernière, nous avons suspendu le lancement de la mise à jour Windows 10 octobre 2018 (version 1809) pour tous les utilisateurs. Nous avons examiné des rapports isolés de fichiers manquants après la mise à jour des utilisateurs. Compte tenu de la gravité de toute perte de données, nous avons pris la précaution supplémentaire de tirer tous les supports 1809 sur tous les canaux, y compris Windows Server 2019 et leurs équivalents IoT. Nous avons intentionnellement commencé chaque déploiement de mise à jour de fonctionnalités en surveillant de près les commentaires avant de proposer une mise à jour plus large. Dans ce cas, la mise à jour était uniquement disponible pour ceux qui cliquaient manuellement sur «vérifier les mises à jour» dans les paramètres Windows. À peine deux jours après le lancement, lorsque nous avons fait une pause, le nombre de clients prenant la mise à jour d’octobre 2018 était limité. Bien que les pertes de données signalées soient rares (un centième d’un pour cent des installations de la version 1809), toute perte de données est grave.

Nous avons entièrement examiné tous les rapports de perte de données, identifié et résolu tous les problèmes connus dans la mise à jour et effectué une validation interne. En outre, le support technique Microsoft et le personnel du service clientèle de nos magasins de détail sont disponibles sans frais pour aider les clients. Plus de détails sont disponibles ci-dessous.

Aujourd’hui, nous franchissons la prochaine étape vers la réédition de la mise à jour Windows 10 octobre 2018 en fournissant la version mise à jour à notre communauté Windows Insider. Nous étudierons attentivement les résultats, les commentaires et les données de diagnostic de nos initiés avant de prendre des mesures supplémentaires en vue d’une nouvelle publication plus large.

Plus d’information

Avant de rééditer la mise à jour d’octobre 2018, notre enquête technique avait révélé qu’un très petit nombre d’utilisateurs avait perdu des fichiers lors de la mise à jour d’octobre 2018. Cela se produit si la redirection de dossiers connue (KFR) a déjà été activée, mais que les fichiers restent dans l’emplacement de «l’ancien» dossier d’origine et qu’ils sont déplacés vers le nouvel emplacement redirigé. KFR est le processus de redirection des dossiers connus de Windows, y compris Bureau, Documents, Images, Captures d’écran, Vidéos, Pellicule, etc. à partir de l’emplacement par défaut du dossier, c: \ utilisateurs \ nom d’utilisateur \ <nom du dossier>, vers un nouvel emplacement. . Dans les précédents commentaires de la mise à jour Windows 10 avril 2018, les utilisateurs de KFR avaient signalé une copie supplémentaire et vide des dossiers connus sur leur appareil. Sur la base des commentaires des utilisateurs, nous avons introduit du code dans la mise à jour d’octobre 2018 afin de supprimer ces dossiers vides et dupliqués. Cette modification, combinée à une autre modification de la séquence de construction de la mise à jour, a entraîné la suppression des «anciens» emplacements de dossier d’origine et de leur contenu, laissant uniquement le nouveau dossier «actif» intact. En conséquence, voici les problèmes que nous avons identifiés et résolus:

  • À l’aide de KFR, l’utilisateur a redirigé un dossier connu vers un autre lecteur. Par exemple, supposons que vous manquiez d’espace sur votre lecteur C. Vous souhaitez enregistrer certains fichiers séparément de votre dossier principal. Vous devez donc ajouter un autre lecteur à votre système. Vous créez «D: \ documents» et modifiez l’emplacement du dossier des fichiers connus de l’ancien emplacement «ancien» c: \ utilisateurs \ nom d’utilisateur \ documents en D: \ documents. Dans certains cas, si le contenu de c: \ utilisateurs \ nom d’utilisateur \ documents n’a pas été déplacé vers D: \ documents, un utilisateur peut également rencontrer ce problème. Lorsque la mise à jour d’octobre 2018 a été installée, le «vieux» dossier d’origine a été supprimé, y compris les fichiers de ce dossier (dans cet exemple, c: \ utilisateurs \ nom d’utilisateur \ documents seront supprimés; d: \ documents, le nouvel emplacement, seront préservés). .
  • L’utilisateur a configuré un ou plusieurs de ses dossiers connus (Bureau, Documents, Images, Captures d’écran, Vidéos, Pellicule, etc.) pour qu’ils soient redirigés (KFR) vers un autre dossier sur OneDrive. Par exemple, l’utilisateur a changé la propriété d’emplacement du dossier de documents de c: \ utilisateurs \ nom d’utilisateur \ documents vers un autre dossier. Au cours de ce processus, le système invite l’utilisateur et lui demande s’il souhaite déplacer les fichiers vers le nouvel emplacement. Si les fichiers n’ont pas été déplacés et que la mise à jour d’octobre 2018 est installée, le dossier «ancien» d’origine a été supprimé, y compris les fichiers de ce dossier.
  • L’utilisateur a utilisé une version antérieure du client OneDrive et les paramètres OneDrive pour activer la fonctionnalité d’enregistrement automatique. Cette fonctionnalité a activé KFR pour les dossiers Documents et / ou Images en fonction du choix de l’utilisateur, mais n’a pas déplacé les fichiers existants de «l’ancien» emplacement d’origine vers le nouvel emplacement. Par exemple, si un utilisateur active l’enregistrement automatique pour les images, l’emplacement du dossier Images sera modifié de c: \ utilisateurs \ nom d’utilisateur \ images en c: \ utilisateurs \ nom d’utilisateur \ onedrive \ images, mais aucun fichier ne sera déplacé. La version actuelle de cette fonctionnalité déplace les fichiers. Si les fichiers n’étaient pas déplacés et que la mise à jour d’octobre 2018 était installée, le dossier «ancien» d’origine était supprimé, y compris les fichiers de ce dossier (dans cet exemple, c: \ utilisateurs \ nom d’utilisateur \ images serait supprimé; c: \ utilisateurs \ nom d’utilisateur \ onedrive \ pictures, le nouvel emplacement, serait préservé).

Nous avons entièrement étudié ces problèmes et mis au point des solutions permettant de résoudre ces trois scénarios. Ainsi, l’emplacement du dossier «d’origine» et son contenu restent intacts.

Aujourd’hui, nous avons également publié d’autres correctifs dans la mise à jour mensuelle pour les clients qui ont déjà pris la mise à jour Windows 10 octobre 2018. Plus de détails sont disponibles dans KB 4464330 .

Support pour les utilisateurs affectés

Pour aider nos clients susceptibles d’être affectés par ce problème, le support technique de Microsoft les aide et tente de récupérer les données des utilisateurs susceptibles d’avoir subi une perte de données. Les services de support des magasins Microsoft proposent également le même niveau de support en magasin. Bien que nous ne puissions garantir le résultat de tout travail de récupération de fichier, si vous avez manuellement vérifié les mises à jour et si vous croyez avoir un problème avec les fichiers manquants, réduisez au minimum votre utilisation du périphérique concerné et contactez-nous directement au + 1-800-MICROSOFT ou trouvez un numéro local dans votre région. Pour plus d’informations, reportez-vous à la page Historique des mises à jour de Windows 10 ( article de la Base de connaissances), que nous mettons à jour avec les nouvelles informations disponibles.

Prochaines étapes

Pour nous aider à mieux détecter de tels problèmes, nous avons activé une nouvelle fonctionnalité dans le hub de commentaires de Windows Insider . Nous avons ajouté une possibilité pour les utilisateurs de fournir également une indication de l’impact et de la gravité lors du dépôt de commentaires initiés par l’utilisateur. Nous espérons que cela nous permettra de mieux surveiller les problèmes les plus importants, même lorsque le volume de retour d’information est faible.

Nous continuerons à surveiller de près la mise à jour et tous les commentaires associés et les données de diagnostic de notre communauté Windows Insider avec la plus grande vigilance. Une fois que nous aurons la confirmation qu’il n’y aura plus d’impact, nous nous dirigerons vers une réédition officielle de la mise à jour Windows 10 octobre 2018. Nous nous excusons pour les conséquences éventuelles de ces problèmes sur l’un de nos clients. Nous sommes déterminés à tirer les leçons de cette expérience et à améliorer nos processus et nos systèmes de notification afin de garantir à nos clients une expérience positive du processus de mise à jour.

 

Windows 10 : Un nouveau bug dans la mise à jour 1809

Un nouveau bug dans la mise à jour 1809 de Windows 10

Félix Marciano – mardi 23 octobre 2018 – 15:10
Un nouveau bug dans la mise à jour 1809 de Windows 10

La mise à jour d’octobre de Windows 10 va encore prendre du retard suite à la découverte d’un bug sur la décompression de fichiers.

Décidément, Microsoft joue de malchance avec la mise à jour d’octobre de son système d’exploitation (numérotée 1809, selon la terminologie utilisée). Après avoir été annoncée et lancée il y a quelques semaines, l’October Update a été retirée en urgence de la circulation suite à la découverte d’un bug qui provoquait la disparition pure et simples de fichiers dans certaines conditions. Microsoft a alors entamé un programme de test, promettant de relancer le déploiement de la mise à jour dès que le problème serait corrigé.

Il semblerait qu’il faille encore attendre un moment avant de profiter de cette nouvelle version de Windows 10 car un autre bug a été découvert. Cette fois, c’est la décompression d’archives Zip qui pourrait entraîner la suppression de fichiers. De fait, en décompressant une archive dans un dossier contenant déjà un fichier du même nom, le fichier déjà présent serait automatiquement écrasé, sans avertissement ni proposition de renommer le doublon. Dans certains cas, la décompression serait même tout simplement annulée, là encore sans avertissement ni explication. Gênant pour une action aussi courante, qui devrait être maîtrisée depuis des lustres…

Certes, il est toujours possible d’utiliser un logiciel tiers spécialisé comme 7-zip ou WinRar pour contourner le problème, et Microsoft travaille à la correction de cette anomalie, sans annoncer de date pour le déploiement. Mais ce bug fait tâche et il conviendra de patienter sagement avant d’appliquer la mise à jour, lorsqu’elle sera corrigée et diffuser, histoire de ne pas essuyer d’autres plâtres…

Source: www.commentcamarche.net

Windows 10 – Total fiasco pour la mise à jour d’automne

Windows 10:

La dernière livraison d’octobre 2018, une mise à jour majeure du système d’exploitation, peut avoir des conséquences désastreuses. Et les invites de Microsoft ne contiennent aucune mise en garde. La mise à jour d’automne a finalement été retirée.

 

Après le fiasco de la mise à jour d'octobre 2018 de Windows 10, Microsoft doit mieux informer les utilisateurs.
Après le fiasco de la mise à jour d’octobre 2018 de Windows 10, Microsoft doit mieux informer les utilisateurs.

« La dernière mise à jour de fonctionnalité de Windows est prête à être installée. Nous avons besoin de vous pour ce lancement. Du fait des nombreuses fonctionnalités et applications qu’elle contient, cette mise à jour pourrait prendre un peu plus de temps que les précédentes ». C’est en ces termes que Windows 10 a prévenu les utilisateurs du déploiement prochain de l’une des mises à jour semestrielles de Microsoft, comme la Creators Update. Rien, dans ce message, ne laisse présager d’un impact majeur sur le système d’exploitation, comme la suppression de fichiers et la corruption du système si les opérations tournent mal… Parce que c’est bien de cela qu’il s’agit quand on met à niveau son système vers la dernière version de Windows 10. L’éditeur a vraiment besoin d’annoncer la couleur plus clairement. Et cet impératif semble encore plus évident après les nombreux témoignages d’utilisateurs, victimes d’une suppression massive de fichiers, obligeant la société à retirer sa mise à jour.

Certes, Microsoft s’efforce de rendre les mises à niveau aussi inoffensives et indolores que possible. Mais, comme pourrait en témoigner n’importe quel fan de PC (et les divers guides de mise à niveau de Windows), intervenir sur le cœur même du système d’exploitation comporte toujours un risque. À commencer par des problèmes de pilotes : après une mise à jour, un matériel peut devenir soudainement incompatible. Il y a aussi l’apparition possible d’erreurs d’activation. Dans le pire des cas, et c’est ce qui s’est passé avec la mise à jour d’octobre 2018, ces erreurs peuvent provoquer une instabilité du système ou une perte de fichiers. C’est très désagréable, en particulier pour les utilisateurs n’ayant pas de compétences techniques. Et même si la qualité des mises à niveau système a été améliorée au fil du temps, le risque n’est pas nul, et les conséquences, potentiellement catastrophiques.

La sauvegarde des données avant une MAJ, une précaution toujours essentielle. (Crédit : D.R.)

Heureusement, les sauvegardes de données peuvent résoudre tous les problèmes. Si vous avez sauvegardé votre système avant la mise à niveau de Windows 10, la suppression du dossier Documents n’est certes pas indolore, mais, vous pourrez restaurer vos données sauvegardées et récupérer vos documents de travail et vos photos de famille. Par contre, sans sauvegarde, la question devient beaucoup plus épineuse. C’est la raison pour laquelle Microsoft, qui n’a fait aucune mise en garde, a interrompu le déploiement de sa MAJ. Or, l’éditeur aurait du rappeler aux utilisateurs l’importance d’une sauvegarde de données avant une mise à niveau majeure.

L’invite ne rend pas compte des risques de la mise à jour de fonctionnalité, ni des modifications importantes qu’elle peut introduire dans le système. D’après l’annonce de Microsoft, le seul inconvénient serait un temps d’installation et de redémarrage un peu plus long que d’habitude. Mais, toutes les nouveautés récompenseront la patience de l’utilisateur. C’est bien ce qui passe, dans la grande majorité des cas. Sauf que, cette fois, quelque chose a mal fonctionné. Et que des utilisateurs ont perdu de précieux fichiers.

Windows 10 – Microsoft relance prudemment la MAJ 1809

Suite au fiasco de sa dernière mise à jour de Windows 10, la semaine dernière, Microsoft l’a d’abord retirée. Il revient aujourd’hui avec une autre version de la 1809 qu’il propose d’abord prudemment à ses utilisateurs Insider.

Ce bug de l'OS de Microsoft a fortement impacté la confiance de ses utilisateurs, notamment les Insiders. (Crédit : Microsoft)
Ce bug de l’OS de Microsoft a fortement impacté la confiance de ses utilisateurs, notamment les Insiders. (Crédit : Microsoft)

Après avoir suspendu le déploiement de la mise à jour Windows 10 d’octobre 2018 le week-end dernier, Microsoft a de nouveau proposé cette mise à niveau des fonctionnalités aux utilisateurs. La réédition immédiate a été limitée aux participants Windows Insider, le programme de test de la version bêta de Microsoft, indique John Cable, directeur de la gestion des programmes du groupe de maintenance Windows dans un billet de blog. « Nous étudierons attentivement les résultats, les commentaires et les données de diagnostic de nos initiés avant de prendre des mesures supplémentaires en vue d’une nouvelle publication plus large. »

M. Cable n’a cependant pas indiqué une date de reprise de la distribution de cette mise à jour. Cette forme de livraison par étape, où quelques utilisateurs ont d’abord accès à un outil, une mise à jour, avant les autres, est courante chez les développeurs. Que ce soit pour lancer des actualisations majeures ou, comme dans le cas présent, après une débâcle et un redémarrage forcé. Dans ce dernier cas, l’approche consistant à proposer plusieurs solutions pour régler le problème est quasi indispensable pour rétablir la confiance des clients.

Contacter le support technique de Microsoft pour être aidé

Pour redonner confiance, M. Cable a affirmé que Microsoft avait compris la raison pour laquelle les utilisateurs perdaient des fichiers après la mise à niveau en 1809. « Nous avons étudié en détail tous les rapports de perte de données, identifié et résolu tous les problèmes connus dans la mise à jour, et effectué une validation interne » a-t-il assuré. Il exhorte également les utilisateurs dont les fichiers avaient été effacés à contacter le support technique de Microsoft par téléphone ou à se rendre dans un point de vente pour obtenir de l’aide. Contrairement aux informations selon lesquelles les techniciens de l’assistance étaient équipés d’outils spéciaux pour restaurer les fichiers perdus, M. Cable a averti les clients que les suppressions pourraient bien être permanentes.

M. Cable a également laissé entendre que le bug avait été signalé avant la publication du 2 octobre par des participants au programme Insider. Selon plusieurs sources différentes, la faille a glissé à travers les mailles du filet, car trop peu d’entre eux avaient « voté » ce bug, alors même que plusieurs testeurs avaient enregistré la perte de données dans le hub de commentaires réservé aux initiés. « Pour nous aider à mieux détecter de tels problèmes […] nous avons ajouté une possibilité pour les utilisateurs de fournir également une indication de l’impact et de la gravité lors du dépôt de commentaires » précise-t-il. « Nous espérons que cela nous permettra de mieux surveiller les problèmes les plus importants, même lorsque le volume de retour d’informations est faible. »

Microsoft au bûcher !

Beaucoup ont voulu pousser Microsoft sur le bûcher en lui reprochant d’avoir ignoré le problème. « En autorisant une telle mise à niveau, Microsoft a véritablement laissé tomber les clients » proteste Rod Trent, directeur général de myITforum.com et expert de plate-forme de gestion Microsoft System Center. « Un coup d’œil rapide sur Insider Feedback Hub montre qu’il s’agit d’un problème signalé auparavant. Il est temps de se remettre au travail car les mécanismes de tests de mise à jour de Microsoft sont endommagés. » John Cable a, de son côté, indiqué que l’éditeur est « déterminé à tirer les leçons de cette expérience et à améliorer nos pricessus et nos systèmes de notification afin de garantir à nos clients une expérience positive du processus de mise à jour. »